Neurallys développe un dispositif médical mini invasif communicant qui permettra aux patients de s’autodiagnostiquer en cas de symptômes (migraines, nausées…) pouvant laisser penser à un potentiel dysfonctionnement de la dérivation (DVP) ou tout autre problème de pression intracrânienne (surdrainage…). Le confort de vie des patients s’en trouve ainsi réellement amélioré, le moindre doute pouvant être levé rapidement et la nécessité de consulter devient alors justifiée.

image-puce

Le neurochirurgien aura quant à lui un nouvel outil d’aide au diagnostic permettant de faire une mesure de pression intracrânienne à la demande et également de recueillir un historique de mesure lorsque le praticien aura ordonné à son patient une prise de mesure régulière.

Lorsque les patients sont équipés d’une DVP à la suite de divers pathologies cérébrales (effets secondaires) nécessitant de réguler la pression intracrânienne, le dispositif permettra de savoir si le niveau de pression est revenu à la normale, permettant ainsi de déséquiper le patient.

illustration-praticien